L’aide sociale

L’aide sociale recouvre plusieurs mesures de solidarité mises en place par le Département pour aider les personnes âgées ne pouvant subvenir seules à leurs besoins.

À domicile

Le Département peut vous accorder une aide sous forme de services ménagers si vous éprouvez des difficultés dans les gestes du quotidien : entretien, soins d’hygiène, courses, démarches courantes.

Cette aide peut être versée directement au service d’aide à domicile habilité par le Département.

Si aucun service de la sorte n’existe dans votre commune, ou bien que vous préférez le versement d’une allocation en espèces, l’Allocation Représentative de Services Ménagers (ARSM) peut vous être versée directement.

Les conditions d’attribution :

Le recours d’une aide à domicile doit être attesté par un certificat médical établi par le médecin traitant. Il doit préciser les incapacités de la personne et proposer un nombre d’heures d’aide par mois.

La personne effectuant la demande doit justifier qu’elle vit seule. Si vous vivez en couple, vous devez garantir qu’aucun d’entre vous ne peut assurer la prestation.

Vos ressources ne doivent pas dépasser les plafonds d’attribution de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (APA).

L’obligation alimentaire n’est pas mise en œuvre pour les prestations d’aide à domicile.

Les dépenses engagées au titre de l’aide-ménagère peuvent faire l’objet de recours en récupération.

L’aide-ménagère n’est pas cumulable avec l’APA, ou toute prestation de même nature versée par le Département, ni avec un avantage de même nature servi par un organisme de protection sociale ou une caisse de retraite.

Aide aux repas en Foyer Restaurant ou portés à domicile

L’aide aux repas participe aux frais de repas servis par les foyers restaurants, habilités au titre de l’aide sociale, ou par le biais d’un service de portage à domicile aux personnes âgées.

Pour bénéficier de cette aide, vos ressources ne doivent pas être supérieures au plafond d’attribution de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées.

L’obligation alimentaire est mise en œuvre pour cette prestation.

Les dépenses engagées au titre de l’aide au repas peuvent faire l’objet de récupération.

En Hébergement

L’aide sociale en hébergement (ASH) permet aux personnes âgées de régler (entièrement ou partiellement) leurs frais d’hébergement en Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

L’aide sociale à l’hébergement est attribuée à ces conditions :

  • Étre âgé d’au moins 65 ans (60 ans ou plus si l’on est reconnu inapte au travail)
  • Résider de manière stable dans les Hautes-Pyrénées
  • Disposer de ressources personnelles inférieures aux frais d’hébergement.

L’établissement accueillant doit être habilité à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale.

L’ASH intervient en tant que complément de  ressources. Le Département verse directement le montant de l’aide à la structure accueillante.

L’aide sociale est temporaire. Elle est accordée pour une durée limitée qui peut être reconduite si les conditions sont toujours remplies.

L’obligation alimentaire est mise en œuvre pour cette prestation.

Les sommes versées par le Département peuvent faire l’objet de recours en récupération.

Faire une demande

Se procurer le dossier de demande, auprès de la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA) :

  • Vous pouvez aussi demander le dossier à votre Mairie ;
  • Votre Maison Départementale de Solidarité.