L’ambition départementale 2030-2050 : les Hautes-Pyrenées, un territoire a énergie positive

La question de l’énergie est au centre de toute activité humaine. Aujourd’hui, l’exploitation des énergies fossiles porte atteinte à notre environnement et participe dangereusement au réchauffement climatique de la planète. C’est pourquoi, désireux de s’inscrire dans une démarche responsable envers les générations futures, le Département des Hautes-Pyrénées met en œuvre une stratégie de développement des énergies renouvelables (EnR), en partenariat avec l’Etat et le SDE (Syndicat Départemental de l’Energie). A travers toute une série de mesures, notre Département a l’ambition de devenir un « Territoire à énergie positive » à l’horizon 2050.

Une consommation d’énergie conforme à la moyenne nationale et une production d’énergies renouvelables fortement liée à l’hydroélectricité.

  • La consommation d’énergie par haut-pyrénéen et par an s’élève à 26,7 MWh contre une moyenne nationale de 27,9 MWh/an/habitant.
  • Le secteur du bâtiment (Résidentiel et Tertiaire) représente à lui seul près de la moitié de la consommation énergétique.
  • La dépendance aux énergies fossiles s’élève à 65% des énergies consommées. (comparable à ce qui est observé au niveau de la métropole).
  • Le coût global de la facture énergétique départementale, toutes énergies confondues, s’élève à 592 M€ en 2015.

La Production d’EnR en 2015

La production d’énergies renouvelables s’élève en 2015 à 2 616 GWh/an et représente 42% de la consommation énergétique départementale. Celle-ci est liée essentiellement à l’hydroélectricité qui représente 76% de la production totale d’EnR.

Ainsi, notre département couvre déjà

  • 132% de sa consommation électrique,
  • 23% de sa consommation annuelle en matière de chaleur.

Hors centrales hydrauliques d’une puissance >10 MW, l’autonomie énergétique départementale chute à 14,4% de sa consommation.

Le bois apparaît alors comme la première source d’énergie renouvelable dans le département.

Le Chiffre d’affaires et revenus des taxes liés aux EnR s’élèvent à :

  • 230 M€ /an avec la grande hydroélectricité (> à 10 MW)
  • 78 M€ / an sans la grande hydroélectricité (> à 10 MW)

Des gisements d’énergies renouvelables

L’étude réalisée par le Département a révélé les gisements d’énergies renouvelables à exploiter, au regard des contraintes environnementales et réglementaires actuelles.

Le potentiel de développement des EnR en 2030

Ce potentiel est déterminé selon 2 scenarii :

  • Un scénario tendanciel issu de la mise en application progressive des normes énergétiques en matière d’habitat, de transport et d’industrie, etc…
  • Un scénario dit volontariste, valorisant tout le potentiel d’énergies renouvelables pour devenir Territoire à énergie Positive 2050.