Actualités 2015

 

ACTUALITÉS

Sept. 2015          

Le compostage collectif à la CC de la Haute-Bigorre est en marche !

Juin 2015           

2ème vague de l'appel à projet de territoire "Zéro déchet, Zéro gaspillage 2015" 

Ségolène Royal, ministre de l'Écologie du Développement durable et de l'Énergie a lancé le 16 juin 2015 lors des secondes assises de l'économie circulaire, le renouvellement pour 2015 de l'appel à projet de "Territoires zéro déchet zéro gaspillage". Date limite de dépôt du dossier : 31/07/2015.

Juin 2015           

Programmes locaux de prévention des déchets : le cadre réglementaire est fixé

Jusqu'à présent, issus d'une démarche volontaire, les programmes locaux de prévention des déchets ménagers et assimilés deviendront obligatoires dès la rentrée de septembre. Le gouvernement vient de publier un décret, daté du 10 juin, définissant le contenu de ces programmes ainsi que leurs modalités d'élaboration par les collectivités territoriales responsables de la collecte des déchets ménagers. La publication au journal officiel du 14 juin du décret relatif aux programmes locaux de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA) assure enfin la traduction règlementaire de l'article L.541-15-1 du Code de l'environnement, en définissant le contenu de ces programmes devenus obligatoires ainsi que leurs modalités d'élaboration et de révision. Ce cadre réglementaire devrait en effet succéder le 14 septembre prochain, date d'entrée en vigueur du décret, au système volontaire qui existait jusqu'à présent.

Mai 2015           

L'assemblée vote une nouvelle loi contre le gaspillage alimentaire 

L'assemblée nationale a adopté à l'unanimité des mesures destinées à empêcher les grandes surfaces de jeter de la nourriture. L'assemblée nationale a voté jeudi 21 mai à l'unanimité des mesures contre le gaspillage alimentaire destinées à empêcher les grandes surfaces de jet de la nourriture, selon son promoteur, l'ancien ministre délégué à l'Agroalimentaire Guillaume Garot. Il sera désormais interdit aux distributeurs du secteur alimentaire de rendre leurs invendus impropres à la consommation. Ils devront s'efforcer de prévenir tout gaspillage, ou à défaut d'utiliser leurs invendus, au travers de dons, ou pour l'alimentation animale ou encore à des fins de compost pour l'agriculture, valorisation énergétique.... Les moyennes et grandes surfaces de plus de 400 m2               auront d'ailleurs obligation de conclure une convention avec une association caritative, afin de faciliter les dons alimentaires. En outre, les produits sous marque de distributeur qui seraient retournés au fournisseur seront autorisés au don et ne seront plus détruits.

Janv. 2015           

Sensibilisation des scolaires lors du tournoi de tennis des petits as à Tarbes

100 enfants sensibilisés au tri, au recyclage et à) la prévention par le Département grâce à cet éco quizz basé sur le sport, des gourdes Be HaPy ont été distribuées aux gagnants !