Garaison, un camp d’internementJeudi 12 octobre à 18h

  

Durant la Première Guerre mondiale, le gouvernement français fait interner les civils originaires des pays ennemis alors présents sur son territoire, dans des camps. Parmi ceux-ci, figure le camp de Garaison qui accueillit, entre 1914 et 1919, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants. Cette table ronde relatera cette histoire oubliée et évoquera deux sources particulières de cette période : des journaux intimes tenus par des internées et des photographies réalisées dans le camp.

 

 

Intervenants :

  • José Cubero (historien)

  • Hélène Leclerq (Centre de recherches et d’études germaniques – Université Toulouse / Jean Jaurès)

  • Pascale Leroy-Castillo (Diocèse de Tarbes-Lourdes, Archives diocésaines)