Et sur la route du Tour ?

 

L’ensemble de l’itinéraire est fauché dans les semaines précédant le passage de la course. Un effort particulier est également réalisé sur le balayage des routes, y compris le jour de l’épreuve. Les équipes sont notamment attentives sur les zones pastorales des divers cols où le nettoyage est plus important.

Le Département des Hautes-Pyrénées pilotera l’organisation logistique des étapes du 25 juillet (Bagnères-de-Luchon/Col de Portet), et du 27 (Lourdes/Laruns).

 

Des équipes de deux personnes seront postées tous les 5 km en montagne et 10 km en plaine, ou sur des points stratégiques, le long de l’itinéraire, avec des moyens d’intervention rapide. Leurs missions : s’assurer de la qualité de la chaussée et intervenir en cas de problème, dévoiler la signalisation spécifique aux coureurs pour indiquer les points précis de l’itinéraire. Il s’agit de panneaux préalablement posés par l’organisation du Tour recouverts d’un plastique noir tant que l’itinéraire n’est pas privatisé afin de ne pas perturber la circulation.

Les agents seront également chargés de la mise en place d’un balisage indiquant les points durs pouvant présenter un danger pour le peloton. Ce balisage est réalisé avec des bottes de paille emballées de plastique rouge et blanc. Enfin, les équipes auront à charge l’installation puis le ramassage de sacs poubelles tout au long du parcours dans le cadre de l’opération « Route propre ». Près de 200 agents du Département sont mobilisés pour le passage du Tour de France.

 

 

Plus d'infos sur les étapes 2018 dans les Hautes-Pyrénées