Cols mythiques, décors prodigieux, ces routes légendaires sont nos routes de tous les jours.
Les 1700 agents du Département travaillent au quotidien pour préserver notre patrimoine, notre environnement et la passion du vélo.

 

                                                                                

 

  

  "LA SAGA VA CONTINUER !"
   Christian PRUDHOMME, Directeur du Tour de France :


Crédit photo : Laurent DARD

Pourquoi le Tourmalet suscite t-il cette fascination incroyable ?
Christian Prudhomme : Parce que c’est là que commence la légende, sur un mensonge évidemment ! Celui de ce journaliste luxembourgeois qui a convaincu Henri Desgranges, le créateur du Tour, que son épreuve devait bien passer par la haute montagne alors qu’il était lui-même perdu dans une tempête de neige !
Il y a bien sûr Eugène Christophe mais il y a surtout que ce col ne sacre que des grands : Robic, Bartali, Coppi, Bahamontès, Poulidor, Merckx, Thévenet, etc. Leur légende à eux est intimement liée à sa légende à lui.
Le Tourmalet est, avec le Galibier, le col qui a franchi le siècle sans que jamais sa magie soit entamée.

Avez-vous le souvenir d’une étape qui vous ait particulièrement plu dans les Hautes-Pyrénées ?
Christian Prudhomme : Comme tout le monde, des souvenirs d’enfance d’abord… J’étais un jeune suiveur passionné du Tour et je me rappelle avoir vibré pour les victoires de Bernard Thévenet à La Mongie (1970) ou Raymond Poulidor au Pla d’Adet (1974). Mais à vrai dire, depuis que je suis Directeur du Tour, ce que je préfère ce sont les reconnaissances, l’hiver ! Pendant le Tour, je suis focalisé sur la sécurité et je regarde surtout les gamins qui s’apprêtent à lâcher la main de leur père devant les coureurs !

Vous reviendrez l’année prochaine ?
Christian Prudhomme : Cette question ne se pose même pas ! La saga va se poursuivre, je n’en vois pas la fin et c’est quelque chose que je ne dis à personne d’autre !